Sadhana

Publié le par P.Vigneau

La nécessité d’une mutation de nos esprits et de nos cœurs s'impose à tout chercheur qui voit l'illusion dans laquelle ce monde nous enferme . Sans une conversion de notre manière de vivre, rien de nouveau ne peut véritablement surgir de nos consciences. 

 

  La Sadhana est la démarche qui va faciliter cette mutation. En Inde elle concerne la pratique régulière d'un yoga. Sadhana signifie toute pratique spirituelle qui  aide à la réalisation de l'atma. Une sadhana propose des moyens d'atteindre le but de la vie. Sans Sadhana personne ne peut réaliser le but.   

La Sadhana est une démarche essentielle de tout développement spirituel. Si ce mot vient de la culture indienne, il est cependant et indubitablement universel. On pourrait dire qu'il s'agit d'une éducation spirituelle. La sadhana est fondée sur une pratique individuelle qui se fait en deux séances par jour. On met l’accent sur une pratique du pranayama et de la méditation. Cela exige une très grande autodiscipline et une haute éthique. Car il est requis de respecter le corps, les valeurs morales, telles que la non-violence et la vérité, l'esprit de service et l'ardeur à persévérer.

La Sadhana varie d’une personne à l’autre. Dans la tradition de l’enseignement oral de maître à disciple, telle que l’on peut se la représenter autrefois et encore aujourd’hui, la Sadhana est donnée par le maître à son élève, qui est le Sadhak (celui qui pratique la Sadhana, celui qui est en chemin).

Dans ce cas, le plus souvent, la Sadhana est fonction des prédispositions et des tendances naturelles de l’élève. La maître observe et adapte au fil du temps. Dans cette tradition, il est dit que l’élève accompli reste au contact de son maître pendant 12 ans au moins. Ce contact peut se prolonger  6 ou 12 ans de plus, selon l'évolution du disciple... voire pendant toute une vie.

La Sadhana varie aussi la personnalité du Sadhak. Il existe en effet différentes voies du yoga, qui tiennent compte des aspects psychologiques et des prédispositions de la personne. La sadhana est l'éducation de l'individu à une conscience nouvelle. Il ne peut y avoir de réalisation spirituelle sans sadhana. Il peut se produire des illuminations "sauvages", que certains appellent maladroitement "Eveil". Mais aucune intégration réelle ne se fait sans un processus précis de transformation de la conscience.

Une Sadhana implique des pratiques, une éthique et une guidance définie.... sauf pour quelques êtres très exceptionnels (Ramana, Ma, Aurobindo...) qui vont  réaliser l'Un sans la conduite d'un guide extérieur.

Aujourd'hui beaucoup se croient être très exceptionnels...! Beaucoup croient sincérement devenir des artistes accomplis juste en cotoyant un maitre de loin une ou deux fois par an ou bien en lisant quelques livres. Quelle illusion, quelle fantasme!

Je vais devenir un grand pianiste en écoutant jouer un grand pianiste. je progresserai en faisant de temps en temps un stage avec un pianiste renommé. Je pratiquerai mes gammes de temps en temps et la grace du maitre fera le reste !!!! 

Oui, j'entends souvent ce discours prononcé avec une vraie sincérité. L'Eveil devenant le fruit d'une ferveur à laquelle certains s'accrochent avidement! Mais nul ne peut accomplir le chemin à notre place. C'est à chacun de pratiquer, de s'exercer, de respirer... et de faire les choix necessaires......

Que ceux qui ont des oreilles entendent................  

(Cours sur l'accompagnement spirituel)

 

 

 

http://conseil.weebly.com/

lapaix.webnode.fr

Publié dans Sadhana