Vishishtadvaita

Publié le par P.Vigneau

L'Atma yoga fait partie de la lignée de Ramanuja, reactualisée au XXème siècle par Swami Ramdas.

Cela s'adresse au chercheur de Vérité (Sat), qui est pret à s'assoir, écouter et s'engager dans le processus. C'est le satsang dans son sens véridique.

 

                                            


Le Vishishtadvaita est une qualification des principes de l’Advaita Vedānta.

Shankara enseignait un non-dualisme strict, où toutes les manifestations et les qualités du monde matériel sont irréelles (des reflets du Brahman, mais sans existence propre). Ce qui conduisait à une forme de passéisme.

Ramanuja pensait lui qu’elles étaient réelles, bien que sous le contrôle d'un principe divin. La créativité avait donc une utilité, le monde matériel n'est pas une illusion, et il existe de nombreux plans de conscience.

Il existe donc trois entités réelles :
Dieu, à la fois immanent et transcendant à la création. Il peut être atteint par la mystique.
La Nature matérielle, et ses différents plans, soumise en permanence au pouvoir divin.
L'âme individuelle, d'essence divine.

Dans ces deux voies, la recherche de la vérité (Sat) est essentielle. Mais la tradition du Vishishtadvaita insiste aussi particulierement sur le principe de non-violence (Ahimsa) ou Bienveillance et Compassion, et l’on atteint la libération dans ce monde en pratiquant Satya et Ahimsa.

Chercher "Satya" uniquement sans cultiver "Ahimsa" c'est comme pour un oiseau de vouloir s'envoler avec une seule aile. 

Le neo-advaita suit la ligné de Shankara, mais bien édulcoré de sa sadhana. Cet enseignement est bien confortable pour le mental très intellectuel de l'occidental. Il s'agit par là d'amener un état de détente dans l'esprit en se libérant des croyances stressantes. Cela s'appelle simplement le lâcher-prise, et n'a rien à voir avec la mutation radicale que l'on appelle l'Eveil.

Mais pour certains qui ont la soif ardente (tapas) quand le fruit est mur, le travail de transformation et d'élévation réelle se poursuit avec le Vishishtadvaita.

 

En Inde le cygne est le symbole de la non-dualité

 

"La vérité s'impose : Dieu seul est. Dieu (la vie) est en moi. Je suis la Vie. Les hommes, les animaux, les objets sont la Vie. Nous sommes tous Un." (Swami Ramdas)