Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

l'âme

Publié le par P.Vigneau

 

En Inde l'Atma, désigne l'être, il est aussi parfois traduit par l'âme, ou le Soi. Ces mots représentent une même réalité, parfois avec quelques différences subtiles selon le contexte.

>  Le but premier de l'Atma yoga est de découvrir l'espace de l'être ou de l'âme

>  Le but second est de s'établir en cet espace atmique

>  Puis ensuite il s'agit de se rendre totalement disponible aux impulsions de l'âme, non pas seulement pour conduire sa vie personnelle, mais pour une transformation bien plus vaste, qui va bien audelà de la personne.

Comme notre perspective est extravertie, nous avons perdu de vue l'être, l'âme, le Soi, et notre vision est tournée vers le monde extérieur. La conscience est centrée sur l'ego. Le Soi ne se trouve pas dans les objets extérieurs, ni dans les pensées. Renversons notre regard vers l'intérieur de nous, audelà du menta. Plongeons en nous et nous verrons notre nature originelle, le Soi.

Etre Soi est tout à fait naturel, il n'y a rien à chercher, mais à se libérer de se qui obscurcit notre vision.

La réalisation de l'âme n'est pas un état à acquérir. Elle est déjà là.

Tout ce qui est nécessaire, c'est de se débarrasser des identifications à la personnalité et des conditionnements qui masquent la claire vision.

 

Yantra de l'atma yoga

 

 

Cette voie, l'Atma yoga, exige un engagement com­plet de notre conscience ; celle-ci doit être capable à tout moment et en toutes circonstances, dans l'action comme dans l'inaction, d'abord de recevoir, puis de vivre dans la conscience de la Vérité suprême.

Il ne suffit pas non plus que l'individu arrive à un ètat de quiétude sans mouvement ; il faut que dans l'activité relationnelle, comme dans la réflexion passive ou dans l'énergie de l'action, il soit capable de rester dans la présence constante d'une conscience solidement établie en l'âme.

L'âme qui est liberté sans limites, nous accompagne continuellement,  ne peut jamais être abandonnée, ni perdue...

 

L'âme est notre nature originelle, le Soi éternel.

 

On n'atteint pas le Soi. S'il fallait l'atteindre, cela voudrait dire que le Soi n'est pas toujours présent, ici-même. Or ce que l'on atteint peut aussi se perdre, donc c'est impermanent. Et ce qui est impermanent ne peut nous combler. C'est pourquoi je vous dis que l'on n'atteint pas le Soi. Nous le sommes déjà. 

 

Vous connaissez l'histoire de la dame qui croyait avoir perdu son collier. Elle le portait à son cou et croyait l'avoir égaré. Quant-elle le retrouve elle est heureuse, comme si elle l'avait réellement perdu, alors que ce n'était qu'une illusion. Il en est de même pour nous. Nous nous imaginons à tort que nous réaliserons l'âme, un jour ou l'autre, alors que nous n'avons jamais cessé d'être l'âme.

 

 

 Les premiers pas dans l'Atma Yoga : s’éveiller à la présence de l’âme et ouvrir le passage à l’action intuitive en épurant l'inconscient inférieur de ses conditionnements et en laissant se manifester les éléments supérieurs menant au Divin.

 

Atma Vidya

"Atma vydia, c'est la connaissance de l'âme. Le corps est le revêtement extérieur et les pensées et les émotions, le revêtement intérieur de l'âme. Dans le corps humain, l'âme est la seule existence qui ne soit pas matérielle ;puisqu'elle est immatérielle, elle ne peut être composée, et puisqu'elle ne peut êtrecomposée, elle ne peut être soumise à la loi de causalité.Par conséquent, elle est immortelle et n'a ni commencement, ni fin." (Swami VIVEKANANDA)

***

 

Atma est la vie, l’énergie pure. Par exemple, dans la graine d’un arbre se trouve déjà contenu l’arbre dans sa globalité. L’énergie qui anime toute chose et dont chaque chose émane est l’Atma. Atma est l’essence de Dieu. Il n’est pas seulement divin, il est Dieu lui-même.  Atma est comme une lumière, une flamme inextinguible. Cette lumière en nous est seulement voilée et dissimulée sous nos Karmas. Comme le feu est couvert par la fumée, ou un diamant reste ignoré du fait des couches de poussière et de saleté qui le recouvrent.

Toute flamme, que ce soit celle d’une bougie, d’une torche ou d’un tas de bois auquel on a mis le feu, est identique dans son essence. Le feu n’a pas besoin de se développer, il est et sera toujours le feu. La qualité de chaque flamme est la même-contenue à l’intérieur de la plus infime parcelle réside le même potentiel immense d’énergie. 

Dans la philosophie du Vedanta, la philosophie fondamentale du Yoga, Atma est décrit en tant que Sat-Chit-Ananda. Sat veut dire vérité, Chit conscience et Ananda béatitude. Atma est donc vérité, conscience et béatitude. 

Non-dualité du coeur

Publié le par P.Vigneau

 

LOGO-REIKI-DOUCEUR 

En vivant l’instant présent, totalement détendu, l'esprit libre, nous avons le ressenti essentiel que tout est un. Il n'y a plus de projections du mental.

La sensation du moi s'évanouit, seule demeure une pure présence d'être.

La pratique du Nidra yoga ou de la Sophrologie transpersonnelle nous donne naturellement accés à cette profondeur où le moi individuel (atman) n'est pas séparé du Tout (Brahman)."

 

Ni pensée ni langage de l'esprit ne peut expri­mer pleinement la Réalité - Réalité qui est au-delà de la connaissance relative. Toutes les perceptions mentales ne sont que des vérités partielles, aussi ne pourront-elles jamais exprimer pleinement la réalité transcendante.

Dès l'instant où cela est reconnu du point de vue transcendant... naît la perception que je suis l'unique réalité ; je suis le tout-pénétrant Atman...

Nous sommes, toujours en vérité sans limite. Actuellement, j'ai vu cet état, il n'a rien extraordinaire, c'est l'état originel. J'ai attendu des années avant d'oser en parler. Personne autour de moi ne comprenait. Et puis est venu la pensée que cela ne m'appartenait pas. Alors si ça peut aider une personne!

Vous aussi pouvez le voir et le réaliser. 

 

L'enseignement de la vivance est essentiellement centré sur le Soi...

ce qui inévitablement nous ramène à la perception du moi.

 

Car le corps physique auquel nous nous identifions n'est pas notre véritable identité . Le mental qui pense, avec grande habileté, n'est pas non plus l'identité originelle.

Alors qui sommes-nous?

Seul le Soi, l'âme, qui est la pure conscience, libre et immortelle, cette conscience d'être doit-être trouvé par la relaxation profonde et grâce à l'enquête incessante:

« Qu'est ce qui est , en cet instant? Qu'est ce que je ressens en cet instant ? »