Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Sophrologie transpersonnelle

Publié le par P.Vigneau

 

livre so               liv

 

La sophrologie transpersonnelle étudie la conscience dans tous ses aspects. Elle recherche l'harmonie qui vient toujours de l'être, du Soi. Harmonie de la vie, qui se révèle en nous et dans toutes choses. 

Comprenons que tout apparait en nous. Autrement dit: perceptions, sensations et pensées apparaissent au sein de la Conscience.

Le monde, le corps, le mental, existent dans la conscience.

La sophrologie transpersonnelle s’inscrit dans le champ des thérapies holistiques (qui prennent en compte la totalité de l'individu). Son but est le développement de la conscience.

Ses techniques visent le renouvellement de la personne, soit pour se défaire de certains aspects limitants (phobie, anxiété, crises existentielles, douleurs physiques, déprime), soit pour augmenter ses compétances (mieux communiquer, connaître son potentiel, réaliser ses aspirations, éveiller son intuition).

La sophrologie transpersonnelle invite à un développement de l'être. "Développement" s’oppose à "enveloppement".

Le développement de soi est donc un "travail" sur soi, qui nous conduit à « sortir de nos habitudes enfermantes », pour passer  à une progression, une évolution, une expansion.

Ainsi, une personne partant d’une situation insatisfaisante  va entreprendre un apprentissage destinée à favoriser l’émergence du changement souhaité.

Le but est de découvrir sa liberté et de réaliser la paix. 

J'ai découvert la sophrologie après avoir pratiqué intensément divers yogas, en Inde. Tout de suite il m'est apparu que c'était une méthode vraiment simple et riche de potentiels qui était très proche du Yoga-nidra.

Puisque la dimension spirituelle était peu abordée dans les pratiques de sophrologie traditionnelle, j'ai crée la sophrologie transpersonnelle, pour éveiller la conscience dans tous ses domaines, y compris le relationnel et le spirituel. 

 

"Sophrologie et spiritualité"

"La sophrologie évolutive"

aux éditions Quintessence

 

https://transpersonnel.wordpress.com/

Maintenant

Publié le par P.Vigneau

Je suis en Paix, je sens une quiétude m’habiter, une sensation de bien-être, une grande satisfaction d’être soi, une harmonie avec l’instant présent. Même s'il se manifeste parfois des préférences, tout est accueilli avec paix.

 

Cette sensation de bien-être remplit tout mon être à chacune de mes inspirations comme de mes expirations. Profondément. La Paix coule en moi. Je la savoure encore et encore.

 

Par moment, cette Paix intérieure devient plus intense.

 

Le va-et-vient autour de moi ne me distrait pas de cette tranquillité, si précieuse à mon âme, et nécessaire pour mon évolution. Demeurer dans cet état de bien-être intérieur est ma joie.

 

Me consacrer pleinement et entièrement à la vie autour de moi. devient mon occupation.

 

Je suis en apprentissage. pour servir la paix, il n’y a pas d’échec ni de succès. Plutôt des expériences utiles à la connaissance sur soi-même et sur le monde dans lequel nous évoluons. Je suis en développement, en évolution.

 

Telle une discipline, un art de vivre. J’inspire, j'expire. Je prends contact avec la paix en profondeur, un peu plus. Je reconnais sa présence, ici et maintenant. Je vis la Paix en moi.

 

Par un apprentissage, un exercice quotidien d'attention, il m’est devenu possible de comprendre comment créer plus de Paix autour de moi. Avec mon entourage et dans mon milieu de vie.

 

Et j'aimerai partager ce que j'ai reçu, même si je sais qu'il y a encore tant à apprendre.

Bienveillance

Publié le par P.Vigneau

l’Art de la Bienveillance

une voie d'éveil de la conscience

 

 La Bienveillance est un art qui s'adresse à l'humain dans sa totalité: aux sens, aux sentiments, à l'intellect, et à la volonté, pour vous rendre acteur de votre bonheur dans l'espace où vous êtes ! »


"Je ne connais pas d'autre marque de valeur que la bonté" (Beethoven)

La bienveillance est un art de vivre, c'est une attitude interieure qui se cultive.

La bienveillance se présente comme une disposition favorable envers quelqu'un (y compris soi-même) qui facilite la résolution des problèmes

 

La bienveillance est le langage qu'un sourd peut entendre et qu'un aveugle peut voir. (Mark Twain)

 

La BIENVEILLANCE (Veiller au Bien) est une disposition qui se cultive jour après jour, elle concerne autant les personnes, que les animaux et toute la nature.

La bienveillance est un choix:

choisir de porter un regard positif sur la vie, sur les gens et sur soi-même

choisir de partager et de pardonner, de prendre soin.

 

La bienveillance est la porte du coeur, elle engendre la liberté.

 

"La violence ne cessera pas par la violence, c'est la bienveillance qui va réconcilier." (Bouddha)

 

"Quand on me dit des choses qui ne m'intéressent pas, j'efface dans ma tête." (Caroline 4 ans)

 

Lorsqu'on se rappelle qu'il y a en chaque personne un enfant blessé, la bienveillance peut s'éveiller.

"Mon doudou, il a besoin de bisous pour grandir." (Mathilde, 3 ans)

 

La bienveillance peut être une façon de répondre à l'agressivité verbale et psychologique qui est souvent la cause de la violence physique.

 

Le monde s'ouvre à ceux qui ne craignent pas de se reconnaitre imparfaits et fragiles, mais s'engagent dans une dynamique d'évolution de leur conscience.

 

Lorsque nous voyons le potentiel des bienfaits de la Bienveillance, alors il devient évident et profitable à tout le monde, de l'éveiller.

 

Appelé "Maitri" en sanskrit, la bienveillance est l'expression de notre aspiration à vivre heureux.

 

LE DERNIER LIVRE

Publié le par P.Vigneau

 le pouvoir des decisions

« De nombreux textes traditionnels affirment qu’il faut renoncer à tout pour trouver Dieu, mais ça signifie quoi exactement ?

*

Renoncer à tout ce qui est mensonge et illusion, renoncer à ce que les choses soient selon nos désirs personnels, oui, assurément. En chacun de nous, il y a un espace de paix, un véritable temple intérieur auquel personne d’autre n’a accès. Pour accéder à cet espace, nous devons renoncer à tout contrôle, c’est en fait un chemin de lâcher prise. Là, en cet espace, nous pouvons être seuls avec Dieu. Nous n’avons pas besoin de parler beaucoup de ce temple intérieur. Et il ne nous éloigne pas de nos proches ; au contraire, il adoucit et rend plus véritables toutes nos relations. »

*

« Peut-on être libre si l’on suit des règles, peut-on être libre quand on est animé par un désir de changer le monde ?

*

Que nous le voulions ou non, nous influençons ce qui se passe dans le monde. Je ne parle pas de suivre des règles, mais je vous explique un processus. Le Shanti Marga nous invite à y voir clair en nous, pour pouvoir voir le monde clairement. Voir suppose un observateur, et une position. Si je m’agite beaucoup je ne pourrai y voir les petits détails. Il importe donc de se poser, se déposer, d’apaiser le désir pour y voir clair. Voir c’est regarder honnêtement, sans intention préalable, sans penser savoir à l’avance ce que l’on verra. Si mon mental est alors disponible, l’action juste se fera. Fondamentalement, l’ultime action, la seule, c’est l’exploration de soi. Alors dans cette exploration, je découvre que je suis le monde. »

*

extraits de "Le pouvoir des decisions" de Patrick VIGNEAU

Editions Charles Antoni

Réalité

Publié le par P.Vigneau

Une vraie expérience spirituelle conduit à une nette amélioration du caractère de la personne, sinon c'est psychique mais pas spirituel...

Ceci est important à comprendre pour les personnes qui vivent une expérience illuminative.

 

Fleur-de-Pissenlit.jpg

 

En tant qu'êtres humains, notre expérience de la vie implique un besoin de croissance et de déploiement. Et jusqu'à ce qu'elle se produise réellement, la forme de cette croissance ne peut être connue ; elle est seulement implicite. Quand elle survient, elle est une réponse unique dans son genre.

Ainsi par exemple, quand je rencontre une personne pour la première fois, mon expérience est apparentée à d'autres rencontres précédentes, pourtant elle est complètement neuve. Et si je suis attentif : cette manière d'éprouver est complètement enrichissante.

 

Les discours, les conférences au sujet de la spiritualité sont monnaie courante de nos jours. Nous voulons savoir comment nous pourrions réellement parvenir à un tel accomplissement  dans la vie.

L'approche de la Vérité, peut illuminer nos attentes.

Mais Maya nous illusionne continuellement, c'est pourquoi il faut développer un discernement aigu, pour situer les différents plans de conscience

 

 

 

"Nous ne pouvons pas perdre la paix , car elle est là ! Nous pouvons simplement en être plus ou moins conscient."

Sagesses

Publié le par P.Vigneau

sarad.jpg

 

"L’amour est notre véritable essence. L’amour ne connaît pas de frontières. Nous sommes tous des perles enfilées sur le même fil de l’amour." (Amma)

 

« Si tu cherches l’union avec Dieu, ne tourmente le cœur de personne (Maa)

 

"Le sage est celui qui ne voit rien d’autre que Dieu." ( Maa)

 

« Vous cherchez votre propre bonheur et je vous dis qu’une telle chose n’existe pas. Le bonheur n’est jamais vôtre : il est lorsque le moi n’est pas. » (Nisargadatta)

 

« Qui ne désire rien possède tout. » (Priyananda)

 

« Lire est utile mais insuffisant. Ne connaître que les Ecritures, c’est rien. Connaître, c’est être vrai. » (Maa)

 

« Les Shastras, les Ecritures sacrées ne présentent aucun intérêt pour ceux dont le mental est tourné vers l’intérieur. Elles sont destinées aux autres. » (Ramana Maharshi)

 

"Celui qui a un esprit pur voit la pureté en toutes choses." (Mère Sarada devi)

 

« Quand l’océan des pensées est agité par le vent du désir, il ne peut refléter Dieu. » (Ramakrishna)

 

« Tu peux discourir souvent sur le Soi ou écouter différents livres sacrés, tu ne trouveras la paix que par l’oubli de tout. » (Astravakra Gîtâ )

 

« Si le Soi est réalisé, le monde cesse d’apparaître comme une réalité objective. » (Ramana Maharshi)

 

« Il n’existe aucune différence entre Dieu, le Guru et le Soi. » (Ma Ananda Moyi)

 

« Le prochain, le voisin, le compagnon sont tous lui ! Sous les haillons du mendiant et la pourpre du roi, c’est Lui ! » (Jami)

 

" Quoi que je regarde, je ne vois nul autre que Lui." (Mère)

 

extrait du livre:"La Mère divine"

 

Paix intérieure

Publié le par P.Vigneau

 

55266172

 

La paix intérieure est le fondement de votre bonheur. Si votre esprit est en paix, vous serez heureux, quelles que soient les circonstances extérieures.

Mais s'il est perturbé, il est incapable de voir clairement et de percevoir la lumière qui demeure dans les profondeurs.

Cultivez votre paix intérieure pour pouvoir créer un environnement  favorable à toutes les richesses qui sont possibles.

Apprivoisez l'anxiété, la peur, la rancune et tout autre type de sentiment désagréable.

Liberez-vous des personnes toxiques qui vous empoisonnent l'existence.

Libérez-vous de vos croyances limitantes ainsi que tous les autres nuages qui obscurcissent votre ciel.

Pour avoir un bonheur vrai et durable, vous devez entraîner votre esprit à cultiver votre paix intérieure.

 

La méditation est un moyen efficace d'y parvenir. Elle vous permet d'écouter votre corps et votre âme. 

Mais méditer ce n'est pas seulement s'assoir en silence de temps en temps. La méditation est l'art d'être tranquille.

Elle nous conduit à une cohérence de vie, elle nous conduit à écouter le silence qui demeure derrière le bruit, elle nous conduit à sortir de notre bulle mentale...

 

*

Peu à peu, j’ai compris ce que les psychologues nomment l'ego et le soi. Je commençai à réaliser que c’est comme si nous avions  deux natures, avec deux points de vue différents. Étant donné que ces deux points de vue étaient si différents, je sentis alors une lutte dans ma vie au cours de cette période entre les deux natures. Il y a eu des tensions, des souffrances. Et puis, un jour, au milieu de ce combat, je vécus l’expérience d’un sommet merveilleux. Pour la première fois, je sus ce qu’était la paix intérieure, la paix originelle, Adi shanti. Je ressentis une unité : une unité avec tous les êtres humains, une unité en tout. Depuis, je ne me suis plus jamais senti vraiment séparé. Je pouvais retourner encore à ce merveilleux sommet. Et je pouvais y rester durant des périodes de plus en plus longues... Je passais ainsi six mois, sur les routes, sans argent, ni intentions...