Ménage

Publié le par P.Vigneau

Il ne s’agit pas de devenir quelqu’un ou de tendre vers un idéal de perfection

 

mais de voir et de défaire l’ignorance de nous-même,

 

celle qui nous empêche de réaliser et d’incarner la beauté, l’authenticité et l’amour que nous sommes.

 

 

barque--1-.jpg

 

La démarche n’est pas de l’ordre d’une construction, ni d’un objectif à atteindre mais relève davantage du détachement, du lâcher-prise et d’une justesse d'être.

 

Il ne s’agit pas d’une « expansion de conscience »

 

mais de la réduction de notre ignorance.

 

Dans cette perspective, on ne rajoute rien, mais on enlève, on démantèle et on vide.

 

On se défait des conditionnements, des attachements et des peurs

 

qui nous enferment sur nous-mêmes.

 

On se libère de l'identification au passé pour réaliser la Vie que nous sommes.