Eveil ?

Publié le

 

L'éveil c'est l'abolition du moi!

 

On peut se demander s'il est-il vrai que tout le monde peut s'éveiller?

En fait,il n'y a aucun doute, affirme l'Atma yoga, que tout le monde puisse s'éveiller. Il suffit seulement d'avoir la capacité d'être conscient. Partout où il y a conscience, il y a le potentiel de l'éveil. Il est dit que tous les êtres sensibles possèdent ce potentiel tout à fait naturel pour devenir un être pleinement éveillé.

"La cause véritable de l'éveil est le potentiel de pleine conscience inhérente à l'esprit, tout comme le beurre est inhérent au lait“ (Maa).

L'expérience impliquée dans ces affirmations est que l'esprit des éveillés et l'esprit des êtres ordinaires sont à la base de nature identique. Ceux qui s'éveillent se souviennent combien ils étaient confus avant d'apprendre à laisser leur esprit s'ouvrir naturellement. Au départ, les éveillés se sentaient tout aussi confus que tout le monde et leur esprit n'étaient pas intrinsèquement différent du nôtre. Puis, en permettant à leur esprit de s'ouvrir et de fleurir en n'interférant pas avec ses qualités de base, ils ont réalisé que l'esprit est conscient par lui-même, lucide et dynamique. Lorsque cette conscience lucide est libérée des identifications, elle s'avère être la source de toutes les qualités telles que l'amour, la sagesse... Ces qualités sont inhérentes à un esprit totalement ouvert et fluide et elles se révèlent naturellement en toute personne pleinement éveillée.


Il nous faut toujours nous rappeler que la nature d'un éveillé n'a rien de substantiel ; tout est processus, rien ne demeure jamais. Seul demeure le « goût » de chaque expérience en devenir comme étant insaisissable : les qualités se manifestent spontanément dans le cadre de cette nature de base insaisissable de l'esprit. L'expérience de la conscience pure, non-obstruée, est potentiellement possible à tout le monde. Les êtres sensibles ne sont différents que dans la mesure où certains se sont éveillés à elle et d'autres, non ; mais tous ont le potentiel de l'éveil.

 



Nous pouvons nous éveiller parce que notre esprit est un processus constant d'expérience et parce que rien ne peut obstruer ou obscurcir la conscience de base de façon permanente. Lorsque la perception dualiste tombe, on expérimente la conscience non-duelle comme étant la véritable nature, le goût véritable de toutes les expériences de vie. Cette expérience n'a pas de centre, elle est dénuée de la notion d'un « moi » séparé du reste – et elle semble être identique dans toutes les cultures et traditions spirituelles.


Mais il y a une autre bonne nouvelle : l'histoire humaine montre que des individus issus de toutes les couches sociales, même ceux avec des vies terriblement douloureuses et confuses ont pu s'éveiller. Parmi eux se trouvent des sages, des princes et des paysans, des milliardaires ainsi que des mendiants, des prêtres et des prostituées, des religieux et des athés, des personnes éduquées et d'autres non-éduquées. Même si temporairement notre potentiel d'éveil est totalement occulté, il est tout le temps possible que des changements de circonstances et que des actes bénéfiques viennent stimuler notre potentiel inhérent et nous permettent de nous engager sur le sentier de l'éveil jusqu'au plein résultat.

Ainsi, il est dit que tout le monde a la possibilité de s'éveiller. Et l'Atma yoga ajoute que l'éveil est l'avenir même de tout être, aussi certain qu'est la mort du corps.

 

 

Un exercice particulier acompagne l'Atma yogi.

Il est appelé VICHARA

et se pratique sous deux modes: Atma Vichara et Sannidhi Vichara

 

 Ramana Maharshi dit une fois : "Pour pratiquer la recherche du Soi (l'Atma) chaque jour est auspicieux et chaque instant est bon, il n’y a pas d’interdits, n’importe où et à tout moment elle peut être pratiquée ; cela peut être aussi en présence d’autres personnes sans que celles-ci s’en aperçoivent. Toutes les autres méthodes (sadhana) font appel à des objets extérieurs et à un environnement ou un comportement particuliers ; mais pour le vichara, rien d’extérieur n’est requis ; la seule chose qui est nécessaire est de tourner le mental vers l’intérieur. Pratiquant la recherche du Soi, on peut aisément en même temps être occupé à d’autres activités. De plus vichara étant un mouvement purement intérieur, on ne risque pas de distraire les autres personnes présentes aux alentours ; ce qui n’est pas le cas pour les autres sadhanas telles que les pujas ou méditation avec posture, où les autres vous remarquent. Seule une persévérance vigilante uni pointée est nécessaire dans la recherche du Soi, et cela est accompli purement intérieurement à tout instant."