Illusions

Publié le par P.Vigneau

L'erreur, Maya, la grande illusion, n'est pas de croire que ce monde est illusoire, mais, c’est de nier ce qu’on est, de faire de grandes démonstrations intellectuelles sur la nature du réel.
C’est vouloir passer aux yeux des autres et à ses propres yeux pour quelqu’un d’autre.
C’est s'auto-illusionner, se croire ceci ou cela...
Rien n'est plus stupide que de se prétendre ceci ou cela.
Seul le Soi est.

*

Comment reconnaître celui (ou celle) qui peut aider en vérité ?.
C’est simple ; c’est celui qui n’est pas ailleurs, qui ne vous promet rien
mais qui vous invite à une investigation directe réelle dans l’instant.

*

Un visage paisible, une absence de stress, une joie de vivre, une présence pleine de fraicheur et de quiétude en disent bien plus long que des paroles savantes.


*

Vivre une illumination est une chose,
rendre permanent l'état d'éveil en est une toute autre

*

Si tu veux vraiment parvenir au Soi, bien loin de chercher à apprendre quoi que ce soit de nouveau, il faut, bien au contraire, que s'en aille sans retour tout ce que tu as appris auparavant.


*

Les vrais "maîtres" sont des enfants, ils n'ont pas besoin de beaucoup d'argent. Leur richesse ne peut s'altérer, ils ne manquent de rien, le Soi est plénitude.


*

Pourquoi nous posons nous la question de la libération,
sinon parce que nous ressentons un manque à être "en totalité" ?
Pourquoi nous posons-nous la question d'une non dualité,
sinon parce que, justement nous nous vivons comme duels
et que cela est inconfortable?

*

N'oubliez jamais le caractère éphémère de toute expérience ,
c'est tout ce que vous avez à faire
et la porte de la grâce s'ouvrira devant vous.







Publié dans Maya