Mandukya Upanishad

 

 

 images--8-.jpg

 

 

 

OM l'impérissable son est la graine de toute création.

Passé, présent, futur, tous ne sont rien sinon le déploiement de OM.

Quant à ce qui transcende les trois royaumes du temps,

Cela, en vérité est l'éclosion du son OM.

Cette création toute entière est finalement Brahman,

et le Soi, lui aussi, est Brahman.

 

Ce Soi pur présente quatre aspects :

L'état de veille est le premier, c'est l'expérience commune de la réalité.

Les sens tournés vers l'extérieur, on y jouit du monde dans toute sa variété.

Le second est l'expérience des mondes imaginaires comme on en voit en rêve.

Les sens y demeurent tournés vers l'intérieur captivés par les mondes subtils que crée l'esprit.

Le troisième aspect est le sommeil profond.

Là, l'esprit se repose sans plus rien percevoir.

Cet état situé au-delà de la dualité, d'où émerge par vagues la pensée,

les illuminés le savourent comme un océan de silence et de joie.

Le quatrième, disent les sages, est le seul Soi limpide.

Demeurant au centre de tout, il est le Seigneur,

l' Omniscient, source et aboutissement de tout.

 

Il n'est pas la conscience du monde extérieur,

pas plus que la conscience des mondes intérieurs,

ni la cessation de toute perception.

Il n'est pas le savoir, pas plus que l'ignorance,

pas même la connaissance.

On ne peut le voir, on ne peut le saisir ni lui assigner la moindre limite.

Il est indicible, il dépasse l'entendement, qui peut le définir ?

On ne le connaît que lorsqu'on devient Lui.

Il est l'aboutissement de toute activité, silencieux, immuable,

il est le Bien suprême, il n'a pas de pareil,

il est Un sans second, il est le Soi réel.

 

C'est Lui, par-dessus tout qu'il convient de connaître.

OM et ce Soi pur ne font qu’un ;

Les quatre aspects du Soi correspondent à OM que l'on prononce AUM.

A l'expérience du monde extérieur correspond A,

le son premier, source d'action et de réussite.

Celui qui s'ouvre à cet aspect agit librement et connaît le succès.

A l'expérience du monde intérieur correspond U,

le deuxième son, source d'intégration

 

Celui qui s'ouvre à cet aspect perpétue la tradition de la Sagesse

et intègre en lui-même les multiples facettes de la vie.

Tout ce qu'il rencontre lui parle de Brahman.

Au sommeil sans rêves correspond M, le troisième son,

source d'équilibre et d'union.

Celui qui s'ouvre à cet aspect ne fait plus qu'un avec le monde

et possède la mesure de toute chose.

 

 

Quand au Soi unique et pur, indivisible, indescriptible,

le Bien suprême, Un sans second,

il correspond à AUM dans sa totalité.

Celui qui s'ouvre à Cela devient alors le Soi.