Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

voie du coeur

Publié le par Patrick

La Voie du Cœur commence

là où ta tête ne sait pas aller,

là où tes yeux ne peuvent plus voir,

là où tes oreilles ne peuvent plus entendre.

Cette voie te conduit,

au-delà de tes peurs, de tes doutes,

au -delà des apparences,

dans le grand silence,

là où se révèle l'indicible beauté...

La voie du cœur est le chemin vers l’âme.

Qui suis-je?

Publié le par Patrick

 

"J'ai toujours été Cela,

mais, en m'incarnant

je me suis endormi.

Lorsque la mort est venue,

je me suis écroulé

puis je l'ai traversé,

pour explorer les mondes des profondeurs,

pendant des années.

Et suite à un appel intense,

Cela est arrivé

j'ai retrouvé l'Origine.

Le fondement de tout ce qui est.

Jamais je n'avais désiré devenir quoi que ce soit.

Seule la conscience de vérité,

non de savoir ou de pouvoir,

m’a attiré.

 Je fus ainsi

et pourtant je suis tout autre.

Maintenant, je ne suis qu'un simple miroir

qui reflète ce qui est..."

(La source ineffable)

Les 2 aspects de la conscience

Publié le par Patrick

 

Lorsque la pensée s'arrête, l’acte devient spontané, la justesse de l’action pure est réalisée. L'immobilité du mental ne rend pas inactif. La conscience n'est pas que Buddhi, pur témoin. Elle est aussi Atma, feu d'énergie.

La conscience n'est pas seulement un état immobile, elle est aussi le pouvoir de percevoir et d'agir librement. l'action de la conscience est une force évolutive qui pousse la vie à s'épanouir. La conscience est statique quand elle est pur Témoin qui observe sans être affecté, mais la conscience  est aussi une énergie dynamique et créatrice, dont chaque individu "possède" une parcelle active.

Il y a la conscience observatrice, impersonnelle, Shiva, et il y a la conscience créatrice et dynamique, Shakti. Ces deux facettes de la conscience doivent être éveillées pour que la réalisation soient complète.

A la suite du Purna yoga de Sri Aurobindo, l'Atma yoga ne délaisse pas la conscience créatrice, mais l'éveille à sa plus juste expression d'élément moteur pour l'évolution du monde.

En effet ce n'est pas en restant passif que la conscience s'éveille. Un jour que j'étais resté passif devant une erreur injuste subie par un ami, Maa m'appela et me dit: "ne sois pas craintif comme un agneau, ose aboyer pour défendre la justice... mais ne mord pas"

Car  dans le processus d'évolution l'action est d’une importance capitale, à l'image du dialogue de la Bhagavad Gita où Krishna exhorte Arjuna à se battre pour défendre la justice. Et si cette action est réellement juste, elle se fait facilement et apporte une vraie paix intérieure. L'action devient la Lila, le jeu divin.

"Sachez jouer avec l'énergie divine, cela apporte joie et paix de façon inaltérable." (Ma Anandamayi)

Tant que nous n'avons pas réalisé le Suprême, l'action est notre Dharma. Mais une action sans attente, détachée des résultats.

 

"Nous sommes le monde" (Krishnamurti)

Article publié depuis Overblog

Publié le par Patrick

Nous, toi et moi, partisans de la paix, avons accordé notre cœur à la vérité, la réelle et et plus pure vérité. Nous, artisans de paix, voyons la violence du monde, la violence visible des violents, des guerriers, qui est évidente. Mais voyons aussi l'illusion violente des militants qui se croient non-violents, mais qui cherchent en fait à réaliser leur désirs dans des rêves et des fraternades communautaires, conduit par des idéaux politiques adaptés aux désirs de ce temps.Politiques et Réveurs sincères qui ne cherchent en vérité qu’à vivre selon de beaux principes idéalistes, mais faux et inadéquats dans leurs réalités incarnées.
Car il y a l’action politique évidente de l’armée, et de la loi, détenant le monopole de cette violence qui peut s’exercer sur toute une population. Mais il y a aussi à l’opposé, la violence des idées, belles et sincères, qui s’exercent lorsque se constituent des groupes radicalisés totalement inaptes au compromis.
Cette radicalisation conduit à l’affermissement de croyances de clans qui se constituent voulant faire évoluer le monde selon des rêves individuels ou communautaires, ne tenant pas compte du réel. Rêves qui manifestent des visions personnelles sincères mais ignorantes des réalités présentes. Visions ou rêves jaillissant en fait de processus compensatoires dus à un mal-être personnel d’individus qui cherchent des idéaux salvateurs. Idéaux sincères certes, mais aussi fondamentalement et dramatiquement égocentriques.
Seule la vérité vraie, non les rêves ni les idéaux, mais la vérité qui jaillit du plus profond du cœur peut conduire à la fraternité et la justice en ce monde ! Nul être qui s’engage dans le jeux politique ne peut percevoir cette vérité intemporelle, car la politique n’est que le rêve de l’ego. Alors que l’intelligence éveillée est la condition essentielle et authentique du mystère divin.
En 1933, de nombreux électeurs de gauche, en Allemagne ont pensé qu’entre l’extrême droite et le centre, il n’y avait pas de différence !!! Aujourd’hui la situation se répète en France.
Ainsi en 1933 Mr Hitler est arrivé légalement au pouvoir parce que 243524 électeurs de gauche ou d’indécis n’ont pas compris qu’il y avait une différence entre le centre politique et la droite extrême. Parce que 243524 électeurs n’ont pas compris cela, 60 millions de personnes sont mortes, 60 millions de personnes sont mortes parce que Mr Hitler avait promis aux allemands de chasser les « étrangers » et de donner du travail à tous les allemands. 60 millions de personnes sont mortes parce que deux cent mille personnes n’ont pas eu le discernement nécessaire face à quelqu’un qui voulait replier l’Allemagne sur elle-même. Et aujourd’hui tant de personnes sincères, en France, risquent de reproduire exactement, oui, exactement le même processus… en toute sincèrité !!!
Accueille ces paroles qui est vraiment sincère dans sa quête de vérité !
Aujourd’hui je pleure devant ce manque de discernement des français dont je suis….

Eveil spirituel

Publié le par Patrick

Vous voulez ressentir de la satisfaction continuelle, et être heureux. C’est ce que tout le monde désire. Mais pourtant vous vous éloignez constamment de vous-même. Vous n’êtes pas avec vous-même. Vous trichez avec vous-même, vous vous illusionnez avec vous-même. En êtes vous conscient?
Vous savez bien que vous rêvez constamment d’un futur meilleur. Vous vous projetez dans une quête pour gagner plus d’argent, partager plus d’amour, avoir plus de temps libre, recevoir plus de reconnaissances, expérimenter plus de réalisations spirituelles, atteindre l’Eveil !!!
C’est ainsi que les humains sont formés. Ils recherchent à l'extérieur ce qu'il leur manque. Car leurs expériences quotidiennes ne sont pas satisfaisantes. Alors ils espèrent parvenir à vivre de nouvelles choses plus gratifiantes.
Ainsi vous voulez vous perfectionner, vous changer, atteindre un statut différent, être plus en paix. Vous projetez votre effort vers une réalisation idéalisée. Vous vivez dans le rêve d'un futur meilleur et vous investissez pour changer ce qui fait votre vie. Voilà en vérité tout ce qui vous éloigne de vous-même. Car tout ce que vous cherchez à travers vos désirs d'un extérieur meilleur, est déjà en vous-même. Ce n'est pas dans le futur avec des conditions plus satisfaisantes, c'est en vous-même, indépendamment des conditions extérieures.
C'est précisément votre désir qui crée un mouvement en dehors de vous-même. Et ce mouvement divise l’être que vous êtes de l’être que vous souhaitez être. Et cette division crée des tensions. Et ces tensions créent un enfermement sur soi.
Mais si vous aspirez à la paix, si vous agissez pour trouver cette paix et elle seule, elle viendra comme une grâce qui répond à un appel. Car elle ne dépend pas des conditions extérieures, mais de vous, seulement de vous.
La paix est un accueil de "ce qui est", un accueil, une reconnaissance de "ce qui est", sans rajouter de commentaires.
Et quand la paix avec « ce qui est » sera là, un grand silence se fera en vous. Silence des pensées, silence des désirs, silence des attentes… Alors une porte s’ouvrira vers une autre dimension. Cela sera le début vers une nouvelle aventure. Et si vous franchissez cette porte, une explosion de conscience surviendra. C’est ainsi que cela se passe…

http://vigneaupatrick.blogspot.fr/

 

 

Voie intégrale

Publié le par Patrick

 La non-dualité "stricte", devenue le neo-advaita, considère le jeu de la matière (et de la vie humaine) comme illusoire ou irréel. Le Vishadvaita ou Non-dualité intégrale, reconnait le plan de la matière comme réel. Réel mais éphémère. l'incarnation est le lieu où l'Eveil nous est possible. Cette réalité mérite toute notre attention.

Le Neo-advaita crée la Non-implication et la Non-responsabilité.  Il ne fournit aucune aide pratique pour se confronter aux défis de la vie, si ce n'est que de s'en échapper mentalement.
le Vishishadvaita est une voie intégrale qui est ancrée dans l'Absolu, mais considère le multiple (la vie) avec dévotion. Tout ce qui est, exprime différentes manifestations de l'Absolu. C'est au coeur de l'Immanence que se joue la transcendance.

Ainsi la vie humaine est considérée comme un jeu (Lila) ou une danse de la dualité; une danse évolutive.
le Vishishadvaita est une voie intégrale de libération qui aide les gens à reconnaître la présence non duelle au coeur de la vie humaine dans toutes ces expressions.

Cette voie spirituelle spirituelle inclue la vie quotidienne et la relation, car c'est là où se joue une partie de l'éveil de la conscience. Le miroir de la relation est essentiel à la connaissance de soi.

La transcendance se vit dans l'Immanence, pas dans une négation de la complexité humaine.

Le neo-advaita ne dépasse pas le plan mental, il fournit tout un système d'explication psychologique pour nier la complexité du quotidien. Les idées et les concepts séduisent l'intellect, mais ne peuvent pas conduire au plan atmique. Il faut aller au-delà du mental. Le coeur seul est la porte 

Totale Détente

Publié le par Patrick

N'être rien, c'est laisser la place au Tout

Ce n'est pas une simple amélioration de la personnalité, ni un changement de croyances, mais une profonde évolution qui est requise.

Quand les personnes assoiffées de Vérité ressentent l'Appel, elles y répondent, cela commence ainsi.

Ensuite s'accomplit l'oeuvre purificatrice: la destruction des murailles de l'ego.

En effet, tant qu’un disciple n’est pas parvenu à un certain degré de lâcher prise et de transparence, sa pratique spirituelle ne peut pas réellement commencer. Il ne comprendra ni ce travail ni ce qui est en jeu pour lui. Il demeurera simplement prisonnier d’illusions et d’imaginations sur la spiritualité provenant de son ego et ne contenant aucune vérité.

 

 

 

Vichara

Publié le

 

Vichara est le questionnement sur soi, sur ce qui est. Sans ce questionnement, le mental s'installe dans sa zone de confort et toute évolution se ferme.

Plus vous essaierez de vous débarrasser de l'égo, plus il se renforcera.
Vous devez donc l'approcher différemment. L'égo n'empêche personne de comprendre. La vérité est que l'égo s'apaise automatiquement quand vous comprenez réellement quelque chose. Si vous ne le voyez pas dans sa réalité peut-être que vos désirs l'emportent sur votre vision.
Vous ne parviendrez jamais à amener la lumière si vous insistez pour dissiper toute l'obscurité de votre chambre. Ainsi donc, ignorez l'égo, tout simplement, et essayez de comprendre. La compréhension elle-même éliminera les structures de l'égo. 

Mais il vous faut la confrontation aux autres pour réaliser ce qui est fermé en vous.

La voie juste (vichara marga) est la disparition de la Séparation.
Par l'attention à ce qui est faux, un détachement se produit; ce qui reste est la Vérité absolue.
Ce que vous pensez n'a pas d'autre importance que de créer votre état mental. C'est pourquoi la science de la pensée est fondamentale.
Le vrai bien-être ne dépend que de vos pensées sur vous-même. Mais l'Eveil c'est tout autre chose...
 
 
 
 

Coeur

Publié le par Patrick

On a décrit ce yoga, l'Atma yoga, comme étant celui du cœur, mais il faut préciser ce qu'est le coeur dont on parle . 

Il y a le cœur bienveillant, affectif, qui vous donnera toutes sortes de sensations, de doux rêves, mais il ne peut pas vous donner la vérité. La vérité est derrière, elle est dans la conscience profonde: l'Atma, le coeur spirituel.
 
Quand la méditation s'approfondit, votre identification avec la tête et le penseur commence à disparaître, vous découvrez que vous êtes autre que ce que vous pensez. Et votre réalité se situe dans la conscience profonde, l'Atma. L'Atma n'est pas un moi immortel, c'est un non-moi, on le traduit parfois par le Soi. Le coeur est l'essence de vie qui vibre en tout. Il n'est pas localisé quelque part. L'Eveil est la disparition du moi. Alors il reste un Coeur.
 

Atmabuddhi, la conscience intégrale

Publié le par Patrick

Le but de notre yoga est de s’unir à la conscience atmique, ce qui conduira à une transformation radicale du psychisme. Alors tout dans l'être s'ouvrira à la descente du divin dans le corps-mental. Ce but, comme l’a révélé Maa, ne peut pas être atteint en un pas, c’est-à-dire que le saut de la conscience normale égotique à la conscience de l'Atmabuddhi (vérité-compassion) est si grand qu’on n’est pas encore en mesure de le réaliser instantanément. C'est pourquoi cela exige une démarche progressive et continuelle.

Car le Suprème  n'arrêtera pas de nous solliciter pour nous faire dépasser le plan de la pensée, et nous conduire à la conscience intégrale. Cette réalisation s'appelle l'Eveil.

L'aspiration la plus haute de l'homme se décèle par sa soif de liberté, sa recherche d'amour et sa poursuite de vérité. Et cette aspiration se trouve en total décalage  avec la réalité de son existence actuelle.
Cependant, ce décalage qui peut devenir douloureux fait partie du processus général de l'Evolution; c'est le signe qu'elle travaille, c'est le signe d'une pression évolutive pour l'émergence d'autre chose.

Le potentiel de l'Eveil est toujours présent, mais si nous n’y prenons pas part en préparant le corps-mental, il ne se passera que des illuminations qui sont ponctuelles...
 

 

 

Le "monde"

Publié le par Patrick

Parfois je rencontre des personnes ayant peur du monde, comme s'il n'était pas favorable à l'évolution spirituelle. Mais il faut comprendre que le monde n'est pas quelque chose d'extérieur. Ce que nous appelons le monde est un état d'esprit gouverné par l'ego. Le "monde" se trouve dans les ashrams comme partout ailleurs. "Le monde" se trouve dans le satsang d'un maitre spirituel, comme dans un meeting politique. Nous sommes le monde quand nous sommes hypnotisés par tous les attraits du paraitre et les rêves de réussite (même spirituelle...!)
 
Il fut demandé un jour à Ma Anandamayi
"Est-il nécessaire de renoncer au monde ?
Non, pourquoi ? Où est le lieu où Dieu n'est pas ? La manière de vivre naturelle elle-même peut être transformée en une manière de vivre spirituelle. En réalité, il n'y a rien qui puisse être "autre" que Dieu ; ainsi, il convient de dire que vivre dans le monde, c'est être sur le chemin de la Réalisation du Soi. Puisqu'on a perdu cette perspective, nous sommes obligés d'utiliser le langage de "autre que Dieu". Réaliser son Soi, cela signifie découvrir qu'il n'y a rien d'autre que Dieu, Dieu seul est et tout le reste aussi n'est que Dieu."

L'énoncé de la voie n'est pas la voie.

Publié le par Priyananda

"Au centre (coeur) de votre être la Vérité brille comme 1000 soleils". (Les Vedas)

Un coeur pur est essentiel pour trouver la Vérité

qui est Dieu.

Est pur ce qui est sans mélange!

Dès qu'il y a jeu de séduction, la pureté n'est plus.

Est pur ce qui est sans malice!

Heureux ceux et celles qui y voient clair

en ce jeu de séduction "spirituelle"

qui se répand aujourd'hui

en ce monde

Est pur ce qui vient totalement du coeur

sans aucune intention, ni attente.

Bienheureux celles et ceux

qui cherchent vraiment la Vérité

et dont le discernement est clair...

Ils verront la lumiere incrée.

*****

Personne ne vit l'Eveil de la même manière. Certains y parviennent sans avoir suivi de parcours initiatique convenu, d'autres n'ont suivi qu'un maître, d'autres encore ont vagabondé d'une tradition à l'autre. Mais l'Eveil est le fruit d'une maturité, d'une maturation. Que des gens se croient « spontanément éveillés » est la preuve qu’il y a quelque chose n'est pas compris. Quand l’enseignement est répété, c’est que le discours est copiée. Quand on dit qu'il n'y a rien à faire, c'est incomplet, car pour parvenir au non-faire, il y a beaucoup à lâcher, et même tout à lâcher, et ce n'est pas rien!!! C’est la raison pour laquelle les concepts du neo-advaita sont si incomplets. Ils ne concernent que le psychologique! Et séduisent les personnes très mentales.

Certes, j’ai pratiqué et étudié le vedanta, et l'advaita, mais je dois dire que cela n'a rien à voir avec le neo-advaita qui n'est qu'une parodie de la réalité non-duelle, et qui trompe de sincères chercheurs. Bon les erreurs servent aussi à apprendre dira-t-on, mais pourquoi ne pas aller directement à la Vérité, condition essentielle pour connaitre l'Eveil !

La sadhana m'a confronté en fait à quelque chose de radicalement différent de ce tout ce que l'on peut lire, dire, ou penser.

Je ne connais aucun être éveillé n'ayant pas pratiqué une sadhaha. Même Ramana Maharshi a passé des années en méditation solitaire...

« La Vérité ultime est si simple. Ce n’est rien d’autre que d’être dans l’état de pureté originelle. Il n’y a rien d’autre à dire." (Ramana Maharshi)

Atma le Soi divin

Publié le par P.Vigneau

Prochain livre

Q : L'Eveil est la disparition du sens du moi, n'est-ce pas! S'il n'y a plus le "moi", les expressions du "moi" disparaissent aussi, non?

R : L'Eveil est beaucoup plus que le sens du "moi" qui disparait, c'est une explosion de conscience qui conduit à un autre plan d'être, totalement différent du plan de la matière. Parfois cela est appelé le Soi.

 

Q : Un jour suite à la lecture d'un livre spirituel, j'ai eu comme un flash, et cela dura en fait plusieurs heures, tout ce qui m'entourait me semblait juste et comme une pièce de théatre. Tout apparaissait lié, et mon mental devint extrèmement silencieux.

R : Ne confondez pas une illumination mentale, c'est à dire une prise de conscience que tout est Un,  avec l'Eveil ! L'Eveil au Soi transforme toute la nature de la conscience individuelle.

 

Q : Comment pouvons-nous atteindre le Soi tout en menant une vie de famille avec des enfants à élever et un travail à assurer ?

R : Le Soi ne s’atteint pas, il est déjà là ! Vous êtes le Soi.

 

Q : Le savoir ne m’aide pas à le réaliser !

R : En effet ! Pour le réaliser, il faut commencer par ne plus nourrir l’ego avec les pensées incessantes et les attachements de toutes natures. Pour cela il est utile de mettre de l’ordre dans sa vie afin que l’énergie du mental ne soit pas dispersée par quantité de choses à régler. Cette énergie pourra alors être canalisée vers le but unique qui vous appelle.

 

Q : Voilà plus de 20 ans que je pratique quotidiennement la méditation, mon mental est devenu relativement paisible et il me semble en fait devenir de plus en plus indifférent à ce qui se passe autour de moi. Mais à part quelques expériences de lumière intérieure, je n’ai rien réalisé du tout. L’Eveil me semble difficile à réaliser !

R : Méditer est utile pour apaiser le mental, mais il faut aussi que le cœur s’ouvre à la vie qui nous entoure. La paix intérieure est une première étape, ensuite il y a l’ouverture du cœur, c’est tout autre chose. Cela est la deuxième étape.

http://atma83.webnode.fr/

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>